Hélène Caussignac


FUTUR ANTÉRIEUR
Un Volcan sous la glace
Tome 2

Par Dominique Chevalier


Je me délecte de l’univers d’Hélène qui m’a permis de suivre la saga d’Angélina au cours des deux tomes. L’aspect psychologique prime sur cette histoire de reconnaissance d’identité et de reconstruction de soi-même à la suite d’événements tragiques intervenus un an plus tôt.
L’extrémité du chemin de la reconnaissance est encore loin et parsemé d’obstacles qu’il faudrait franchir. Ce chemin passera par des étapes capitales d’ordres émotionnelles et de restructurations familiales.
Cette aventure ressemble à un chemin de croix émaillé d’épreuves et de dilemmes de choix à effectuer sur fond de glace et de réminiscences amoureuses. Qui es-tu Angélina? Qui est ta famille? Quelle est ton histoire?
Passion sportive et passions amoureuses, vécues au cours d’une rééducation engagée consécutive à une existence partielle retrouvée dans laquelle tout est à bâtir.
Des scènes érotiques de toute beauté dont seule Hélène a le secret d’écriture pigmentent ce magnifique roman qui se termine par une série d’anaphores que j’ai appréciées particulièrement et qui démontre un certain talent d’utilisation de la rhétorique.
Un regret tout de même, dommage qu’Angélina ne veuille pas se découvrir plus en poursuivant le récit de ses aventures car je suis frustré de l’absence d’une importante période de sa vie. Hélas, le diagnostic est là, les médecins l’ont dit : peut-être qu’un jour, le passé antérieur renaîtra… pour mon plaisir.
Mon Orietta, tu as écrit encore un superbe roman. Nous avons tous les deux beaucoup aimé. Avec toi, la tristesse nous gagne quand nous lisons l’ultime mot de tes romans, le mot FIN !