Hélène Caussignac

Helene Caussignac

Méditer, comment faire?

Après avoir vu pourquoi méditer, et si on a compris qu’on peut effectivement y trouver quelque chose de bon pour soi, il est naturel de se demander, oui, ok, méditer, mais comment faire ? Eh bien, c’est assez simple.
Pour commencer, installez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé pendant le temps que vous voulez consacrer à la méditation. Au départ, il vaut mieux commencer avec un objectif modeste plutôt que de se décourager parce qu’on n’y arrive pas. En fait, en termes de méditation, il est impossible de ne pas y arriver car il ne peut y avoir de mauvaise méditation, mais au début, il se peut que votre mental ne puisse se débarrasser de son idée d’objectif et du jugement qui l’accompagne. Soyez autant que possible doux avec vous-même et ne vous jugez pas, il ne s’agit pas d’une compétition mais de progresser avec soi-même. Pour commencer, une dizaine de minutes est un temps raisonnable qui permet de ressentir un peu ce qu’est la méditation sans trop de risque d’être découragé.
Pour commencer, donc, asseyez-vous donc dans une position confortable, à l’endroit si possible calme que vous avez choisi. Si vous pouvez croiser les jambes c'est bien, sinon ce n'est pas grave, asseyez-vous comme vous vous sentez bien, l'important étant juste de ne pas être avachi. Essayez de garder votre colonne vertébrale alignée et votre tête droite. Vous pouvez fermer les yeux ou pas, comme vous vous sentez le mieux. Si vous ne les fermez pas, laissez votre regard posé sur quelque chose de relativement neutre pour vous, vous pouvez par exemple regarder la flamme d’une bougie pourquoi pas, ou sinon une plante par exemple, n'importe, l'important c'est d'être assis calmement et que rien n’attire votre attention de manière émotionnelle. Ensuite, respirez tout simplement, en prêtant attention à votre respiration, à l'air qui entre dans vos narines et qui descend dans vos poumons. Juste ça. Et, alors que vous laissez votre souffle entrer et sortir, prêtez attention à toutes les sensations physiques qui peuvent se présenter dans votre corps. Le poids de votre corps sur la chaise ou l’endroit où vous êtes assis, le contact de vos vêtements, l’air sur votre peau s’il y en a, ou toute sensation interne, quel qu'elle soit, comme une tension par exemple, ou un chatouillement. Prêtez attention à toutes les sensations physiques, en notant simplement ces sensations, sans les juger, juste constater qu’elles sont là.
Continuez, pendant tout le temps de la méditation, de concentrer votre attention sur votre souffle, et au lieu de simplement respirer comme d'habitude, essayez de respirer avec tout votre corps. Quand vous inspirez, essayer de ressentir que l’air que vous inspirez n'entre pas seulement dans vos poumons, mais que c'est un souffle qui balaie tout le champ énergétique de votre corps. En fait, c’est le cas, car quand vous inspirez, l’air entre dans les poumons et l’oxygène est ensuite amené par le sang dans tous les organes du corps pour les nourrir. C'est donc le souffle qui, en nourrissant les cellules et le champ d’énergie qui les relie entre elles, fait vivre le corps physique.
Inspirer en essayant de ressentir l'ensemble du champ énergétique de votre corps. Si des pensées surviennent, ce qu’elles ne manqueront pas de faire, notez-les comme vous avez noté les sensations mais ne les jugez pas. Notez-les en vous disant exemple « tiens une pensée logistique », « tiens une pensée à propos de telle personne, tel événement » etc, puis simplement laissez partir la pensée sans vous y attacher, sans réfléchir dessus. Et après chaque notation de pensée ou de sensation, ramener votre attention sur votre respiration et continuez à inspirer dans tout votre corps.
Faites ceci jusqu’à la fin du laps de temps que vous avez décidé de méditer. Pour mesurer ce temps, de nombreuses applications de méditation existent, dans lesquelles vous décidez du temps et du son qui vous prévient qu’il commence et est ensuite écoulé. Par exemple, une très connue est l’application « petit bambou », gratuite et très simple à utiliser.
La méditation est une pratique très simple mais très puissante pour avancer dans la découverte de notre être profond et du champ de calme merveilleux dans lequel il baigne toujours, sous toutes les couches d’agitation mentale que nous avons l’habitude de prendre à tort pour le seul espace où se déroule notre vie.

Generic placeholder image

Voir la Video sur YouTube