Hélène Caussignac

Helene Caussignac

Generic placeholder image

Dans "orages", l'attrait a été différent de "Vertiges", Orietta a grandi, mûri. L'histoire est captivante, on se demande qui Orietta va choisir, alors elle "papillonne" à la recherche de .... frissons, amour, amitiés, Orietta se cherche et on cherche avec elle. Le côté érotique est toujours là voire plus ... Toujours ce côté gourmand (thé croissant et/ou café pain au chocolat) et la visite de Paris. La fin du roman m'a étonnée, tout quitter pour l'inconnu et en même temps je suis pressée (déjà dit) de lire la suite pour savoir ce qu'Orietta va devenir et qui elle va rencontrer. Le côté difficile de l'école de danse est bien mis en avant même s'il m'a manqué des détails sur ce sport que je ne connais presque pas. Je pensais que ces histoires d'amour allaient être "à l'eau de rose" mais l'auteure a réussi à éviter cela avec des pointes d'un peu de tout qui font la différence. Pour conclure, je suis une fan de "La nuit étoilée", j'en parle autour de moi et je ne peux que dire à l'auteure : bravo et continuez !

Carine


J'ai retrouvé avec plaisir Orietta et suivi son cheminement artistique et amoureux. De grandes incertitudes quant à sa vie sentimentale. L'homme qu'elle aime lui refuse toujours son amour alors elle se perd dans les bras d'autres hommes sans vraiment savoir où cela la mènera. Son avenir professionnel lui se concrétise de plus en plus mais elle devra tout quitter pour le poursuivre. Une lecture toujours aussi fluide. Des personnages à foison. Des dialogues et des descriptions très agréables à lire.

Nadine