Hélène Caussignac



Depuis ma plus tendre enfance, le monde m'a semblé trop dur, je me suis donc réfugiée très jeune dans les livres, dévorant, à l'adolescence, des centaines de romans qui parlaient de l'amour après lequel je soupirais désespérément.

D'autre part, suite logique de ma fascination pour les mots, l'écriture, comme les livres, a toujours fait partie de ma vie. A la fin des années 2000, une impulsion m'a poussée à mettre en pratique ce dont j'avais toujours rêvé : l'écriture d'un roman fleuve que je portais en moi depuis l'adolescence, l'histoire d'une passion qui défie l'impossible.

Parler de l'amour m'a toujours semblé une évidence et, portée par un groupe de lectrices passionnées, j'ai ensuite écrit, avec plaisir, de la romance pendant quelques années.

Puis ma vie personnelle a évolué, entrainant aussi mon inspiration vers des romans plus tournés vers l’introspection des personnages, et mon écriture vers des histoires dans lesquelles les évènements s’imbriquent toujours pour révéler et mettre en lumière l’extraordinaire beauté de la vie.

Generic placeholder image